LA BOUTIQUE

18 bis rue Jean Roussat
52200 Langres

La Maison des Fromages

Au 18 bis rue Jean Roussat, au coeur historique de la ville fortifiée de Langres, à deux pas de la Place Diderot, La Maison des Fromages de Langres et de Haute-Marne vous accueille pour découvrir nos fromages, les déguster accompagné d’un verre de vin de pays ou autre boisson locale, pour en acheter, pour découvrir la Route des Fromages, pour vous renseigner sur là où aller selon vos goûts, votre temps et vos envies !

Route des Fromages

La Route des Fromages de Haute-Marne part de La Maison des Fromages à Langres et sillonne tout le département, du nord au sud, d’est en ouest, vous faisant découvrir nos fromagers au cœur de leur terroir de production.
L’occasion de découvrir avec un autre œil notre département de la Haute-Marne avec sa nature préservée, son Parc national des forêts, ses lieux illustres et d’autres moins connus mais tout aussi remarquables.

Découvrez la Route des Fromages

Les fromagers et fromagères passionnés sont nombreux en Pays de Langres ! Utilisez cette carte interactive pour les découvrir !

Distance Range Rayon: KM

0
Que cherchez vous ?
Chargement...

Itinéraire

Votre itinéraire

Afficher Distance Dans

Trouver la fromagerie la plus proche de moi

L’Association

Début 2021 a été créée l’association La Maison des Fromages de Langres et de Haute-Marne. Une vingtaine fromagers du département se sont rassemblés pour faire valoir leurs savoir-faire, leurs productions, leurs terroirs et bien souvent leur philosophie de vie dans le cadre d’une Maison des Fromages située à Langres et tout au long d’une Route des Fromages qui sillonne la Haute-Marne.

C’est la première fois que les fromagers de Haute-Marne s’unissent dans leur grande diversité de taille, de stratégie, de produits, d’approche.
Nous voulons faire goûter, faire découvrir, partager, échanger, nous mélanger. Nous voulons profiter et faire profiter de la vie autour de nos fromages haut-marnais qui sont autant de joyaux mis en valeur par cet écrin qu’est la ville de Langres.

Dernières nouvelles : 

Quoi de neuf… à La Maison des Biquettes ?

Quoi de neuf… à La Maison des Biquettes ?

 Marylène Dupaquier : « Nous allons créer notre magasin à la ferme et nous diversifier »

L’Association La Maison des Fromages de Langres et de Haute-Marne (MdF) lance une série de reportages chez nos 19 membres fromagers intitulé

39ème chapitre de la Confrérie des Chevaliers du Taste-Fromage de Langres

39ème chapitre de la Confrérie des Chevaliers du Taste-Fromage de Langres

Le 39ème Chapitre de la Confrérie des Chevaliers du Taste-Fromage de Langres s'est tenu dimanche 10 septembre à Langres sous la houlette du Grand Maître Eric Masselier. "Un moment important car c'est notre 39ème Chapitre ! Cela veut dire ce que

Le langres et les autres fromages de Haute-Marne plus présents que jamais à la Foire gastronomique de Langres

Le langres et les autres fromages de Haute-Marne plus présents que jamais à la Foire gastronomique de Langres

Belle articulation de la communauté fromagère de Haute-Marne à la Foire gastronomique de Langres cette année !

Dans le hall d'accueil de la salle Jean Favre, la Confrérie des Taste-Fromage propose la dégustation des trois fromages de

Suivez-nous sur les réseaux !

Un peu d’histoire

Au milieu du XIXe siècle, le département de la Haute-Marne, constitué de vastes plateaux, appartient aux régions agricoles de polyculture traditionnelle associant des céréales, des plantes sarclées comme la pomme de terre, la jachère, ainsi que l’élevage des ovins et des bovins, écrit Claire Delfosse*. La vigne est également présente.
Ce type de système agricole subit une grave crise au cours des dernières décennies du XIXe siècle. En effet, l’essor des transports et les traités commerciaux, en accroissant les concurrences agricoles nationales et internationales, provoquent la chute des prix des céréales et de la laine. Dans le même temps le phylloxéra ruine la production viticole départementale.

Cette crise profite aux produits de laiterie dont les prix sont en hausse. Au tournant du siècle, l’orientation laitière du département de la Haute-Marne s’affirme, au profit de la production fromagère.
La Première Guerre mondiale entrainera de nombreuses pertes humaines et l’accélération de l’exode rural, avec l’entrée de jeunes fils d’agriculteurs dans la fonction publique. Les fermes auront besoin de main d’œuvre et accueillent à bras ouvert des migrants suisses, notamment des fromagers en surnombre chez eux et qui arrivent avec leurs propres techniques. Ils seront tout d’abord salariés puis achèteront leurs propres terres. En 1926, les Suisses détiennent 1 000 à 2 000 ha en Haute-Marne.

Lors d’une enquête nationale réalisée en 1901, on distingue nettement deux aires de production: au sud du département dans l’arrondissement de Langres, on fabrique surtout du gruyère en coopérative villageoises, dites « fruitières » ; au nord du département, vers Wassy et Chaumont, on produit en fromageries privées du brie et du coulommiers.
Aujourd’hui, la Haute-Marne est surtout connue pour son fromage de Langres et ses trois producteurs.
Mais le département recèle d’autres trésors :

  • il est -avec la Bourgogne- la patrie de l’Epoisses, l’AOC couvrant 39 communes du Sud du département ; 27% des sites de production d’Epoisses sont situés en Haute-Marne ;
  • A Illoud, au nord-est du département, se trouve le berceau du fameux « Caprice des Dieux » né dans les années 60 par la famille Bongrain qui créera le groupe Savencia, 5ème groupe fromager mondial et n°2 en France ;
  • A Chevillon, au nord de la Haute-Marne, la fromagerie bourguignonne Delin -connu mondialement pour son Brillat-Savarin- fabrique depuis 2003 le fromage éponyme Chevillon avec 75% de son chiffre d’affaires à l’export ;
  • Notre centenaire, la fromagerie Marcoux, entreprise familiale depuis 4 générations, fabrique de l’emmental au lait cru avec son affinage traditionnel ;
  • La fameuse tomme des Rieux au lait de foin AOP est aussi une fabrication haut-marnaise, comme le fromage de brebis de L’Or Blanc et les nombreux fromages de chèvre déclinés à toutes les saveurs, sous toutes les formes, pour tous les goûts, les productions des différentes chèvreries se distinguant subtilement les unes des autres ;
  • Sans oublier les yaourts, les faisselles, les fromages blancs ainsi que les produits dérivés du lait, comme les savons.

*Claire Delfosse, Quand l’économie partage les sociétés. La frontière entre deux systèmes fromagers dans le département de la Haute-Marne, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2001. http://www.openedition.org/6540